Le petit épicier du cbd légal

CBD et glaucome : efficace ?

Les yeux représentent des organes très importants pour l’homme, car sans eux, il nous serait impossible de voir le monde qui nous entoure. Comme tous les organes, ils peuvent être touchés par des troubles en tout genre qui peuvent nuire à leur fonctionnement. Parmi ces troubles qui affectent les yeux, on peut citer le glaucome, une maladie sur laquelle le CBD n’a malheureusement aucun effet positif. 

Le glaucome fait partie des rares maladies que vous ne pouvez pas soulager avec un traitement à base de CBD. En effet, il augmente la pression intraoculaire, ce qui aurait pour effet d’aggraver les symptômes de la maladie. Voilà pourquoi il est même déconseillé d’en consommer lorsqu’on souffre de glaucome.

Le CBD est souvent considéré comme un remède miracle contre toutes les maladies. Même s’il peut s’avérer être efficace dans plusieurs cas, pour le glaucome il n’est pas recommandé. Vous pourrez en apprendre davantage sur le sujet dans la suite. 

Pourquoi faut-il éviter d’utiliser le CBD en cas de glaucome ?

Généralement, lorsqu’on se retrouve malade et désespéré, toutes les solutions sont bonnes à prendre. On essaie tout et n’importe quoi, pourvu que cela apporte une certaine satisfaction et une amélioration de l’état de santé général. Dans le cas du glaucome, c’est pareil. Les patients ont souvent tendance à chercher des remèdes supplémentaires, à combiner avec leur traitement médical pour soigner rapidement et efficacement cette maladie.

Cela peut s’avérer être une bonne initiative, mais pour que ce soit sans danger, il faut bien se renseigner sur les effets des produits à utiliser. A ce propos, on entend souvent parler des éventuels effets positifs du CBD sur le glaucome. Ce n’est pas du tout une information vérifiée, car le CBD en raison de ses propriétés pourrait plutôt aggraver les symptômes du glaucome. En effet, d’après les recherches scientifiques réalisées sur le composé, il semblerait qu’il soit en mesure de provoquer une augmentation de la pression intraoculaire. 

Ce qu’il faut savoir, c’est que les traitements développés contre cette maladie doivent plutôt avoir l’effet inverse, c’est-à-dire provoquer une diminution de la pression intraoculaire. C’est d’ailleurs le cas du THC, et c’est pour cette raison qu’on utilise le cannabis pour soulager les symptômes du glaucome. Ce choix peut s’avérer être risqué, en raison des effets psychoactifs du THC. Toutefois, certains patients sont disposés à prendre le risque, surtout lorsque leur glaucome est à un stade avancé.

En d’autres termes, si vous souhaitez lutter contre le glaucome et soulager efficacement les symptômes de cette maladie, il faudra opter pour le cannabis contenant une forte teneur en THC, et dépourvu de CBD. En effet, le CBD est connu comme étant un composé capable de lutter contre les effets du THC dans le corps. Par conséquent, consommer un produit contenant à la fois ces deux composés peut s’avérer être inutile, car le CBD annule les effets du THC. Il pourrait donc l’empêcher de réduire la pression intraoculaire, et de soulager le patient.

Pour résumer, aucune des études sur le CBD et le glaucome, n’est favorable à l’utilisation de ce cannabinoïde contre la maladie. Que ce soit seul ou combiné au THC, il est tout sauf bénéfique pour le malade. Il faudra donc vous tourner vers les solutions médicales pour soulager votre mal.

Les traitements médicaux efficaces contre le glaucome

Il existe de nombreux traitements médicaux pouvant être utilisés pour le traitement du glaucome. Avant de les découvrir, vous devez savoir que malheureusement, le glaucome fait partie des maladies qu’il est impossible de guérir. En effet, à l’heure actuelle, la médecine moderne ne dispose d’aucun traitement curatif définitif contre cette maladie qui touche les yeux. Par conséquent, lorsqu’elle est diagnostiquée, le patient doit se faire suivre toute sa vie. 

C’est de cette manière qu’il pourra empêcher les symptômes de s’aggraver, et stopper la progression de la maladie. Cette affection qui se manifeste par une hausse importante de la pression intraoculaire vient détruire une partie du nerf optique. Les traitements aident donc à mettre un terme à cette détérioration, mais ne peuvent pas aider à régénérer le nerf abimé. Parmi ces traitements on retrouve :

  • Le laser : c’est un traitement qui consiste à intervenir sur l’œil atteint sans geste chirurgical, afin de réparer sa structure dans la mesure du possible

  • Les médicaments : ils sont souvent sous forme de collyre, et leur rôle est d’agir sur la production de l’humeur aqueuse

  • La chirurgie : elle est utilisée en dernier recours, lorsque malgré les médicaments et le traitement au laser, le glaucome continue à évoluer. 

Les différents types de glaucome

Il existe de nombreux types de glaucomes. Le premier est l’hypertonie oculaire ou la suspicion de glaucome. Il se caractérise par une tension oculaire élevée. En revanche, cela n'entraîne pas la destruction du nerf optique. Pour information, c’est le premier facteur qui conduit à un glaucome. Pour éviter un tel résultat, il est important de faire un suivi régulier qui permettra de prendre les mesures qui s’imposent.

Deuxièmement, on a le glaucome à angle ouvert qui est le trouble le plus remarqué chez les individus. Il évolue de manière lente et de façon asymétrique. Il survient lorsque le système de filtration de l’humeur aqueuse est obstrué. La conséquence immédiate est la pression intraoculaire. Les éléments à la base du bouchement sont multiples, et parmi eux, on retrouve une matière blanche pourvue de protéine et de pigments.

Troisièmement, on peut citer le glaucome à angle fermé. En plus d’être rare, il attaque de manière brutale. Il se caractérise par un accroissement conséquent de la tension intraoculaire. Il se manifeste par des douleurs oculaires, l’œil rouge et des migraines. Ce trouble nécessite un traitement médical adapté.

Ensuite, il y a certaines situations où le glaucome apparaît et évolue sans pour autant provoquer une hausse de la pression intraoculaire. Cela est probablement dû au nerf optique qui est fragilisé et abîmé. Pour traiter ce trouble, il est important de diminuer la pression intraoculaire et d’agir sur les facteurs de risque tels que le diabète et la tension artérielle.

Par ailleurs, il existe des glaucomes congénitaux qui apparaissent à la naissance d’un enfant. Ce sont des cas assez rares puisqu’il n’y a qu’un enfant sur 5000 qui en est atteint. Il se manifeste très tôt par l’accroissement de la pression intraoculaire qui conduit à l’allongement du globe oculaire qui est plus gros. Enfin, il y a les glaucomes secondaires dont les causes sont inconnues. 

Comme vous avez pu le voir, le CBD n’est pas en mesure de vous aider contre le traitement du glaucome. C’est du moins ce qu’il ressort des études et recherches scientifiques effectuées sur le sujet jusqu’à ce jour. Par contre, un autre composé du cannabis peut s’avérer être utile contre cette maladie, et c’est le THC. Lorsqu’on considère les nombreux effets secondaires de ce dernier, on se demande si cela en vaut vraiment la peine. C’est une décision qui revient à chaque patient, en fonction de la souffrance causée par son glaucome. 

Pourquoi le CBD est déconseillé contre le glaucome ?

Le CBD est déconseillé contre le glaucome, car selon la science, il n’a aucun effet positif sur cette maladie. En plus, il annule les effets du THC et peut rendre inefficace l’utilisation de ce psychotrope contre le glaucome.

Tous les renseignements indiqués sur notre site web sont des informations destinées à mieux comprendre nos produits. Ils ne constituent en rien un avis médical et ne remplace certainement pas l'avis d'un spécialiste en médecine. Nous vous conseillons de faire appel à un spécialiste avant de consommer un produit à base de cbd.
Discrétion & Rapidité
Récompense Fidélité
Service Client Réactif
Qualité Supérieure